Placard à archives

 

ACMPM                                                                                                                                                                                                                               La Ferté-sous-Jouarre le, 30 août 2022

51 chemin de la Noüe

77260 la Ferté-sous-Jouarre Monsieur le Préfet

                                                                                                                                                                                                                                                    Préfecture De Seine et Marne ·

                                                                                                                                                                                                                                                   12 rue des Saint Pères

                                                                                                                                                                                                                                                    77000 Melun

 

Objet : mise en place du musée sur l'industrie meulière

 

Monsieur le Préfet,

 

Nous attirons votre attention sur une situation inquiétante concernant la gestion de deux espaces de terrain situés quai des Anglais, acquis par la ville de la Ferté-sous-Jouarre en 2009, pour réaliser un musée dédié à l'industrie meulière, et tout particulièrement à la fabrication de meules de moulin.

 

Récemment les deux bâtiments existants de ce site ont été détruits, sans affichage réglementaire, et nous espérons que la Ville a pris conscience de l'intérêt culturel, de la richesse patrimoniale établie grâce à l'achat en 2006 de la collection de 8000 objets uniques de l'industrie meulière, avec le soutien de la région île-de-France, du Conseil Général, et de la ville de la Ferté-sous-Jouarre, collection qui semble avoir disparu, la commune ne répondant pas à nos préoccupations récurrentes.

 

Cette industrie était vitale à l'existence humaine depuis la période du néolithique, la Ferté-sous-Jouarre en était le centre considérable de production, et en a reçu lors d'un colloque international en 2002, le titre de Capitale Mondiale de la Pierre Meulière.

Si la crypte mérovingienne fait la réputation de Jouarre, il est évident que le potentiel touristique de la Ferté-sous-Jouarre se trouve dans cette activité.

Sa diffusion à travers le monde, particulièrement appréciée, a honoré le prestige de la ville et sa région.

 

Nous restons à votre disposition, Monsieur le Préfet,pour toutes informations complémentaires, en espérant que votre intervention clarifie cet état de fait, et permette d'entrevoir la concrétisation prochaine de ce projet prévu en 2006.

 

Nous vous prions d'agréer,Monsieur le Préfet, nos salutations les plus dévouées.

 

PIKETTY Alexandre

Président de l'Association «  les Amis de la Capitale Mondiale de la Pierre Meulière »

site internet : acmpm.webador.fr

 

PJ : courrier de la ville du 25/01/2010,

article « La Marne » du 30/05/2012

 

Copie pour information : Région île-de-France,Conseil Général, Mairie de la Ferté-sous-Jouarre, Association des Maires de France, Association des Maires de Seine-et-Marne.

 

Vidéo  suite au colloque 2005

la qualité du document est très passable et peut heurteur les oreilles sensibles

https://www.youtube.com/watch?v=xbU6A6f-DH8

Lettre de la municipalité de la Ferté-sous-Jouarre du 25 janvier 2010 adressée à Mme Sylvia Blatter , Suisse

réf. : Service culture/DA/MNB 2010/ 001

Objet : patrimoine meulier

Madame,

j'ai bien reçu votre courrier me faisant part de votre inquiétude relative à la mise en valeur de notre patrimoine meulier à la Ferté-sous-Jouarre ; et je vous en remercie, car votre démarche permet un échange. La pierre meulière est au cœur de no préoccupations et je me dois de vous informer des différentes actions que nous avons entreprises depuis la redécouverte de cette richesse en 2000 et dont témoigne le volontarisme de notre revendication à être la capitale mondiale de la meulière.

En 2000, Mouette Barboff, ethnologue à la maison des sciences de l'homme et présidente de l'association « L'Europe, civilisation du pain » sollicite la ville de la Ferté-sous-Jouarre pour organiser un colloque international sur la pierre meulière. Du 16 au 19 mai 2002, se tient le 1° colloque international sur la meule à grain. La présence de scientifiques, de représentants du monde de la meunerie, d'acteurs du tourisme, du patrimoine, venus de France, d'Europe et du reste du monde révèle l'importance et la richesse de ce patrimoine industriel.

A l'issue de ce colloque, les scientifiques donnent à la ville le titre de « Capitale Mondiale de la Meulière »

Prenant conscience de cette richesse patrimoniale, la municipalité décide de mener un ensemble d'actions afin de réhabiliter ce patrimoine et d'en faire un élément identitaire de la ville dans le cadre de sa politique de développement touristique. Le pari est ambitieux, en effet, il ne reste aujourd'hui que quelques traces du bâti de l'époque, difficilement exploitables puisqu'elles se trouvent sur des terrains appartenant au domaine privé. Nous n'avons pas pu sauver les entrepôts situés le long de la Marne, le propriétaire a incendié les locaux.

En 2006, la ville crée une association européenne des villes meulières, l'association MOLIRIAE, afin de constituer un réseau d'échanges actifs.

En 2007, la ville rachète pour 300 000 euros la plus importante collection européenne d'objets (outils, cartes postales, meules...) sur la meulière. Elle a été constituée au fil des années par M. Beauvois, une personne de premier plan dans la transmission de ce patrimoine, et de cette histoire, qui conserve encore la collection dans ses murs ( à Reuil-en-Brie ) et y anime des visites. Nous sommes conscients du manque de place et de la nécessité de rapatrier l'ensemble de cette collection sur le sol fertois. La convention de location des locaux de M. Beauvois ayant également un terme.

La même année, la ville lance une étude sur la réalisation d'un musée de la meulière et la mise en tourisme de ce patrimoine industriel. Cette étude comprend également un volet scientifique mené par M. Belmont, directeur de recherche à l'Université de Grenoble, qui réalise un travail de référencement de toutes les maisons de meulier ( du simple ouvrier au négociant ) au sein de la ville de La Ferté-sous-Jouarre.

Partant des résultats de cette étude, la ville travaille aujourd'hui à la mise en œuvre du musée. Deux bâtiments ont été acquis en 2009. La prochaine étape sera la création du musée. Parallèlement, la meulière réapparaît dans la ville. Des meules e résine ont été fabriquées pour décorer des ronds points et entrées de ville, la ville projette également d'apposer des fresques dans certains lieux.

Des parcours touristiques sur la meulière sont en cours de réalisation. En 2005, grâce à l'aide du conseil général une promenade sur les lieux d'extraction a été aménagé au Bois de la Barre.

Un parcours autour des maisons de meulier s'appuiera sur l'étude de M. Belmont. Chaque maison sera identifiée par une petite meule en grès apposée sur la façade.

Enfin, ce patrimoine est rappelé régulièrement pendant les journées du patrimoine, lors du festival des mains bleues, festival des arts de rue qui favorise le lien entre la mémoire et la création contemporaine ; la journée des moulins, où des visites et conférences sont organisées en direction des Fertois afin qu'ils redécouvrent et s'approprient ce passé.

L'histoire meulière à la Ferté-sous-Jouarre a laissé des profondes blessures chez les Fertois, la redécouverte et la réappropriation de ce patrimoine nécessitent du temps, et de la pédagogie, c'est précisément dans cette démarche que nous travaillons. Par ailleurs, un telle entreprise nécessite de mobiliser des fonds publics, et c'est grâce au Conseil Régional d'Ile de France et au Conseil général de Seine et Marne que nous avons pu entreprendre ces différentes actions.

Nous espérons sincèrement que nos efforts porterons leurs fruits, et je vous invite au delà de votre déception à faire bénéficier la ville de votre connaissance de cette histoire. Tous les témoignages sont extrêmement précieux.

Dans l'espoir, ainsi, de pouvoir vous inviter prochainement à l'inauguration du musée, je vous prie de croire à l'assurance de ma sincère considération.

Marie RICHARD – Maire – Vice-présidente de la Région Ile de France.

 

CERVANTÈS

Miguel de Cervantes, francisé en Miguel de Cervantès, né le 29 septembre 1547 à Alcalá de Henares et enterré le 23 avril 1616 à Madrid, est un romancier, poète et dramaturge espagnol. Il est célèbre pour son roman L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, publié en 1605 et reconnu comme le premier roman moderne.

Une petite vidéo avec thème musical discutable mais toutefois sympathique

 

https://www.youtube.com/watch?v=5c7DU6lZ01A

Pré-inventaire "BEAUVOIS-BELMONT" réalisé après l'achat de la collection.

 

Inventaire Beauvois Volume 1
PDF – 3,7 MB 2 téléchargements
inventaire Beauvois volume 2
PDF – 3,3 MB 1 téléchargement

BIENVENUE AU MUSÉE VIRTUEL

SALLE 1  : L'AGRICULTURE

"Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France,  il ne faut pas trop tirer dessus!" (Max Dethune )

Nous survolerons un peu ce sujet, malgré son intérêt plus que certain sur les évolutions techniques que l'homme a sût imaginer pour produire son alimentation, et sur l'impact environnemental résultant de ses applications.

Je vous renvoie sur l'excellent édito de l'excellent Grochrôm, que je salue au passage, publié sur la page "production agricole" de notre non moins remarquable site.